Voter tue

Je ne vote plus depuis cinq ans. Le choix de l’abstention ne fut pas une décision facile à prendre, mais mûrement réfléchie. Ce refus de voter a suscité dans mon entourage de vives critiques, souvent enflammées, comme s’il représentait quelque chose qui sortait de l’ordre du concevable et par là-même de l’acceptable. Pourtant, plus ma réflexion sur le sujet avance, plus elle me conforte dans ce choix conscient d’abstention active. Plus aussi, la critique qu’il exprime se radicalise, au point qu’à présent, j’en viens à considérer comme une stupidité aveugle le conformisme de ceux qui se résignent encore à voter. Ce billet tente d’expliciter le raisonnement qui me conduit aujourd’hui à approuver la justesse de ce slogan tagué sur un mur du XXe arrondissement de Paris, photographié en février 2012 : « Voter tue ! ».

Lire la suite...