Il conviendrait d'en faire un commentaire détaillé et complet. Malheureusement, je ne dispose pas actuellement du temps indispensable pour y travailler. Je me contenterai dans ce billet de livrer quelques citations qui ont attiré mon attention au fil de ma lecture de cet imposant ouvrage. Puissent-elles susciter l'envie de découvrir dans son intégralité. Car le Marx de Henry compte indéniablement parmi les livres essentiels à lire.

l'intérêt général est devenu en réalité tout autre chose qu'un intérêt général – celui de tous —, à savoir une affaire privée, le monopole de quelques-uns et par exemple celui des monopoles.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 50.

La situation de l'ouvrier qui travaille pour manger et non pas pour libérer en lui l'être du travail en tant que tel, à savoir le devenir de soi-même dans le monde sous la forme de la conscience de soi, est l'expression concrète de cette aliénation, où l'on peut lire la signification même, mais inversée, de la lutte des consciences, à savoir la définition de soi-même comme être conscient et non pas comme simple « vivant » : en dégradant au rang de moyen l'activité propre, la libre activité, le travail aliéné fait de la vie générique de l'homme le moyen de son existence physique. La conscience que l'homme a de son genre se transforme donc du fait de l'aliénation de telle façon que la vie générique devient pour lui un moyen [Karl Marx, Manuscrits de 44, traduction Émile Bottigelli, Éditions sociales, Paris, 1968, p. 64].
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 112, 113.

La révolution est la représentation imaginaire de ce qui se produit et ne peut se produire qu'en nous. La révolution est un fantasme de la vie.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 153.

l'histoire, toute l'histoire possible en tant qu'elle se fonde dans la vie phénoménologique individuelle, dans une vie qui est besoin et activité en vue de satisfaire ce besoin, se trouve nécessairement être une histoire de la production et de la consommation.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 201, 202.

Dans la loi, écrit Marx, les bourgeois doivent savoir se donner une expression générale, précisément parce qu'ils dominent en tant que classe. [Karl Marx, Œuvres philosophiques, tome VI, traduction Jules Molitor, Alfred Costes Éditeur, Paris, 1946, p. 205 ; Idéologie allemande, traduction Henri Auger, Gilbert Badia, Jean Baudrillard, Renée Cartelle, Éditions sociales, Paris, 1968, p. 107]
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 236.

La division du travail ne devient réellement division qu'à partir du moment où s'institue une division du travail matériel et du travail intellectuel. [Karl Marx, Œuvres philosophiques, tome VI, traduction Jules Molitor, Alfred Costes Éditeur, Paris, 1946, p. 170 ; Idéologie allemande, traduction Henri Auger, Gilbert Badia, Jean Baudrillard, Renée Cartelle, Éditions sociales, Paris, 1968, p. 60]
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 254.

La subjectivité comme subjectivité monadique, la vie comme vie individuelle, est l'unité subjective des puissances elles-même subjectives qui lui appartiennent en propre, qui définissent son être originel et sont voulues par lui, qui sont ses besoins. Vivre, c'est nécessairement développer de telles possibilités. Marx parle dans Le capital du libre jeu des forces du corps et de l'esprit [Karl Marx, Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, tome I, Gallimard, Paris, 1963, p. 799].
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 264.

La connaissance, l'intelligence, la volonté que le paysan et l'artisan indépendants déploient sur une petite échelle […] ne sont désormais requises que pour l'ensemble de l'atelier. […] la connaissance devient un instrument susceptible d'être séparé du travail et de lui être opposé [Karl Marx, Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, tome I, Gallimard, Paris, 1963, p. 904, 905].
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 266.

La critique de la propriété privée repose sur cette phénoménologie de la sensibilité en tant que le fait de considérer une chose comme mienne revient à ne pas la considérer en elle-même, dans le déploiement de sa richesse propre, à substituer au développement de tous les sens le seul sens de l'avoir [Karl Marx, Manuscrits de 44, traduction Émile Bottigelli, Éditions sociales, Paris, 1968, , p. 91].
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 296.

C'est parce que je me représente l'autre, parce que je fais de lui l'objet de ma représentation qu'il n'est plus rien d'autre précisément qu'un objet, mon objet, l'objet dont je suis le sujet, c'est pour cela, par l'effet de ma représentation, que, n'étant plus que mon objet, il peut en effet se représenter comme tel, et me comprendre du même coup comme une conscience et comme son Maître.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 397, 398.

Ce n'est pas la lutte à mort des consciences pour la reconnaissance qui rend compte de la formation des couples, de la formation de la famille, de la formation de la société, ni de leur histoire, c'est la transparence du besoin et la subjectivité des corps.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 401.

La propriété est l'objet de la représentation qu'on ne cesse de se représenter comme l'autre, comme l'étranger, pour le comprendre au contraire comme son bien propre. La pensée devient la propriété de l'individu pour autant que, cessant de la respecter comme le « saint », il décide de s'en servir. La pensée est transcendante à l'individu et ne cesse pas de l'être lorsque celui-ci inverse à son profit la relation de dépendance où il se tenait vis-à-vis d'elle : l'extériorité est le fondement de la maîtrise comme elle était celui de la servitude. En affirmant l'immanence de la pensée noétique, en en faisant un moment de la vie individuelle, Marx écarte la dialectique stirnérienne de l'appropriation en même temps qu'il explique d'emblée comment toute détermination de la vie est du même coup une détermination de cette pensée comme de toutes les représentations qu'elle produit.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 411.

C'est précisément parce que, par exemple, la pensée est la pensée de cet individu déterminé qu'elle reste sa pensée déterminée par son individualité et les conditions où il vit ; l'individu pensant n'a donc pas besoin de déclarer, en réfléchissant longuement sur la pensée en soi, que sa pensée est sa propre pensée, sa propriété, car elle est d'emblée sa propre pensée, déterminée comme étant sa propriété. [Karl Marx, Œuvres philosophiques, tome VIII, traduction Jules Molitor, Alfred Costes Éditeur, Paris, 1946, p. 42 ; Idéologie allemande, traduction Henri Auger, Gilbert Badia, Jean Baudrillard, Renée Cartelle, Éditions sociales, Paris, 1968, p. 296]
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 411.

La propriété privée est […] une forme de rapport dont on ne peut se débarrasser ni se passer dans la production de la vie matérielle immédiate \… [L'Idéologie allemande, Karl Marx, Œuvres philosophiques, tome VIII, traduction Jules Molitor, Alfred Costes Éditeur, Paris, 1946, p. 204 ; Idéologie allemande, traduction Henri Auger, Gilbert Badia, Jean Baudrillard, Renée Cartelle, Éditions sociales, Paris, 1968, p. 390], à un certain stade de cette production.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 419.

Aucun des prétendus droits de l'homme ne dépasse donc l'homme égoïste, l'homme tel qu'il est, membre de la société bourgeoise, c'est-à-dire un individu séparé de la communauté, replié sur lui-même, uniquement préoccupé de son intérêt personnel et obéissant à son arbitraire privé. L'homme n'y est pas considéré comme un être générique ; tout au contraire, la vie générique elle-même, la société, apparaît comme un cadre extérieur à l'individu, comme une limitation de son indépendance initiale. Le seul lien qui les unisse c'est la nécessité naturelle, le besoin et l'intérêt privé, la conservation de leur propriété et de leur personne égoïste. [Karl Marx, Œuvres philosophiques, tome I, traduction Jules Molitor, Alfred Costes Éditeur, Paris, 1946, p. 195 ; D, I, p. 366]
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 484.

Si l'homme est formé par les circonstances, il faut former les circonstances humainement. [Karl Marx, Œuvres philosophiques, tome II, traduction Jules Molitor, Alfred Costes Éditeur, Paris, 1946, p. 235 ; Idéologie allemande, traduction Henri Auger, Gilbert Badia, Jean Baudrillard, Renée Cartelle, Éditions sociales, Paris, 1968, p. 158]
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 495.

En premier lieu [la critique de Marx] rejette la possibilité même de définir la vie individuelle par la volonté, s'opposant ainsi à la conception de la philosophie classique d'un sujet libre et, en même temps, aux théories politiques qui cherchent à fonder l'État dans le libre consentement des citoyens.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 502.

Ce qui est très remarquable, c'est que la critique de Marx ne se borne pas à reprocher à Tracy comme à Stirner le jeu de mots par lequel on passe de ce qui est propre à l'individu, à savoir son être même, sa force, son corps, à la propriété comme structure sociale historiquement déterminée. C'est l'hétérogénéité ontologique radicale des réalités qui sont indûment subsumées sous un même concept – « propre », « propriété », (Eigenschaft, Eigentum), etc. – que souligne l'analyse de Marx. Cette hétérogénéité prend un sens décisif quand il apparaît qu'elle n'est rien d'autre qu'une hétérogénéité entre les propriétés métaphysiques de l'individu, l'essence individuelle et, d'autre part, sa détermination économique et sociale, comme propriétaire, non plus de lui-même, mais d'un bien économique. En tant que propriétaire d'un bien économique, plus exactement d'un bien produit par le travail d'un autre – Marx prend en vue la société su XIXe siècle – l'individu n'est qu'un bourgeois. L'hétérogénéité de l'essence métaphysique de l'individu et de ses déterminations économico-sociales signifie alors l'impossibilité de définir un individu comme « bourgeois ».
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 512.

C'est la philosophie de la détermination qui fonde la critique de l'abstraction, des catégories, dont l'abstraction consiste justement dans la méconnaissance des différences spécifiques du réel et qui ne peuvent exercer sur celui-ci qu'une régulation formelle ou, pour mieux dire, totalement illusoire.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 534.

Pour transformer une représentation en une autre ou pour prouver l'identité de deux choses totalement disparates, on cherche quelques moyens termes qui, soit d'après le sens, soit d'après l'étymologie, soit par la simple assonance, peuvent servir à établir un rapport apparent entre les deux représentations fondamentales. Celles-ci sont alors rattachées, sous forme d'apposition, à la première représentation, et cela de telle façon qu'on s'éloigne de plus en plus de ce dont est parti et qu'on se rapproche de plus en plus de ce à quoi on veut arriver. Lorsque la chaîne des appositions est suffisamment préparée, pour que l'on puisse conclure sans danger, la représentation finale est, au moyen d'un tiret, ajoutée également sous forme d'apposition, et le tour est joué. [Karl Marx, Œuvres philosophiques, tome VIII, traduction Jules Molitor, Alfred Costes Éditeur, Paris, 1946, p. 57-58 ; Idéologie allemande, traduction Henri Auger, Gilbert Badia, Jean Baudrillard, Renée Cartelle, Éditions sociales, Paris, 1968, p. 306]
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 535, 536.

C'est pourquoi l'activité, le travail lui-même, est besoin. Le besoin n'est donc pas comme une pure virtualité subjective, par elle-même irréelle, attendant d'ailleurs, et par exemple de l'objectivité, sa réalisation. Précisément parce que la subjectivité n'est plus, comme dans l'hégélianisme, le milieu imaginaire des possibilités inaccomplies, parce que les virtualités et les aspirations elles-mêmes sont réelles, réel aussi est le besoin à travers tout son développement, dans le moment du désir comme dans celui de la jouissance. La réalisation appartient à la subjectivité comme ce qui trouve en elle à la fois le milieu de sa possibilité et de son effectivité et les lois suivant lesquelles elle se produit. Ces lois sont les potentialités de la subjectivité monadique, inscrites en elle et la constituant, ce qu'on appelle justement ses besoins. Cette inscription des potentialités subjectives dans la réalité de la subjectivité monadique et comme devant trouver aussi en elle leur réalisation, le fait que les besoins ne soient ainsi rien d'autre que l'autoréalisation de cette subjectivité dans son immanence radicale et, comme nous devons le dire, de son intériorité, c'est ce qui est affirmé par Marx au-delà des mutations conceptuelles de sa pensée.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 539.

Marx a ressenti de façon douloureuse et décrit à la fois comme une perte du sens et de l'individualité l'abolition de cette relation subjective entre l'individu et la richesse lorsque la valeur d'usage, la valeur vitale, devient précisément une valeur d'échange.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 556.

Cette façon de déterminer la production indépendamment de la praxis subjective qui constitue pourtant son essence réelle et se fondant au contraire sur la science objective de la nature, c'est la technologie.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 590.

Dans l'économie, et pour autant qu'elle se constitue progressivement comme une objectivité envahissante, la vie s'est proprement perdue.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 601.

Et même quand il s'agit de production intellectuelle, ne suis-je pas obligé […] de mettre en ligne de compte, outre l'étendue, la disposition et le plan d'un ouvrage de l'esprit, le temps nécessaire à sa production ? Autrement je m'expose au moins au danger que mon objet ne quitte jamais le domaine de l'idée pour entrer dans celui de la réalité, qu'il ne puisse donc jamais acquérir que la valeur d'un objet imaginaire, c'est-à-dire une valeur imaginaire. [Karl Marx, Œuvres philosophiques, tome II, traduction Jules Molitor, Alfred Costes Éditeur, Paris, 1946, p. 86 ; La Sainte Famille, traduction Erna Cogniot, Éditions sociales, Paris, 1972, p. 62]
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p.637.

Avec le travail primordial, que Marx appelle la force de travail, nous sommes en présence de la possibilité du travail identique qui sert de fondement à toutes les déterminations économiques : le travail simple est la représentation du travail primmordial, l'abstraction qui le constitue réside dans cette représentation.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 642.

En fait, parler de « travail », c'est accomplir implicitement au moins l'abstraction constitutive de l'économie. Aussi longtemps qu'elle n eporte pas à la clarté du concept cette abstraction qui la rend possible, l'économie politique demeure aveugle à l'égard d'elle-même et de son fondement : L'économie politique classique ne distingue jamais clairement ni expressément le travail représenté dans la valeur et le même travail en tant qu'il se présente dans la valeur d'usage du produit. Elle fait bien en réalité cette distinction puisqu'elle considère le travail tantôt au point de vue de la qualité, tantôt à celui de la quantité. Mais il ne lui vient pas à l'esprit qu'une différence simplement quantitative des travaux suppose leur unité ou égalité qualitative, c'est-à-dire leur réduction à du travail humain abstrait. [Karl Marx, Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, tome I, Gallimard, Paris, 1963, p. 615]
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 648.

Au moment où l'analyse de Marx nous met une première fois en présence de cette contradiction béante entre la richesse réelle qui se déploie à travers le nombre et la qualité des produits et, d'autre part, leur valeur, faisons tout de suite cette remarque décisive qu'une telle contradiction n'est pas une contradiction économique, inhérente au monde économique et lui appartenant, trouvant en lui son origine comme aussi sans doute sa solution : c'est une contradiction entre l'économie et ce qui n'est pas elle, entre l'économie et la réalité, entre l'économie et la vie.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 667.

Rien de plus niais que le dogme d'après lequel la circulation implique nécessairement l'équilibre des achats et des ventes car personne ne peut vendre sans qu'un autre achète ; mais personne n'a besoin d'acheter immédiatement parce qu'il a vendu ; c'est pourquoi si la scission entre la vente et l'achat s'accentue, leur liaison intime s'affirme par une […] crise [Karl Marx, Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, tome I, Gallimard, Paris, 1963, p. 652-653].
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 673, 674.

Pour autant, toutefois, que l'échange des marchandises n'est que celui des déterminations subjectives de la praxis, il suppose l'aliénation de celles-ci, le procès transcendantal qui, en leur substituant les déterminations quantitatives objectives du travail aliéné, fonde cet échange et l'économie marchande en général. De l'aliénation comprise en général comme aliénation de la vie dans l'économie il a été montré qu'elle se concentre dans l'événement décisif au sein duquel le travail devient lui-même une marchandise. Mais l'événement au sein duquel le travail devient une marchandise n'est pas différent de celui où prennent naissance les marchandises elles-mêmes. Le travail devient une marchandise quand le travail abstrait se substitue au travail réel. Le procès transcendantal où se forme le travail abstrait, qui fonde l'économie et qui la détermine comme une réalité abstraite, nous donne à entendre ce qu'est celle-ci en son insuffisance ontologique foncière, à savoir précisément une abstraction et, d'autre part, ce qui fait sa réalité, la réalité de la réalité économique.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 681.

Stricto sensu, l'« économique » est constitué par des représentations idéales, par des réalités abstraites telles que le « travail », la « valeur », l'« argent », etc. […] La réalité, c'est le mouvement de la vie transformant la nature pour satisfaire son besoin, c'est la praxis, c'est ce que Marx appelle, depuis l'Idéologie allemande, la production, c'est ce que Le Capital nomme le procès de travail.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 682, 683.

Abstraite de la réalité, fondée en elle et par elle, la réalité économique s'y réfère sans cesse et y renvoie.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 693.

Pour pouvoir tirer une valeur échangeable de la valeur d'usage d'une marchandise, il faudrait que l'homme aux écus eût l'heureuse chance de découvrir au milieu de la circulation, sur le marché même, une marchandise dont la valeur d'usage possédât la vertu particulière d'être source de valeur d'échange, de sorte que la consommer serait réaliser du travail et, par conséquent, créer de la valeur… Et notre homme trouve effectivement sur le marché une marchandise douée de cette vertu spécifique, elle s'appelle puissance de travail ou force de travail. [Karl Marx, Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, tome I, Gallimard, Paris, 1963, p. 715]
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 712, 713.

D'abord très fragile quand les moyens de subsistance sont réduits et, corrélativement, la production de la force de travail encore limitée, la manifestation historique de la propriété de la vie d'apporter plus qu'on ne lui a donné trouve dans le capitalisme qui repose sur elle et la pousse consciemment à son point extrême, un accomplissement spectaculaire.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 733, 734.

La conclusion de toute cette analyse répète avec force la dénonciation du capital en tant qu'il prétend séparer et sépare effectivement sur le plan idéal de la propriété économique et juridique ce qui est uni dans l'ordre de l'être, à savoir les conditions instrumentales du procès de production, conditions données de façon saisissante comme le « mode d'existence matériel du travail vivant », comme le corps dont le travail vivant est l'âme qui l'éveille d'entre les morts.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 753.

En laissant apercevoir le caractère mystificateur de la formule du taux de profit considérée en elle-même, c'est-à-dire de son sens mathématique, en montrant que celui-ci, en fin de compte, est un non-sens, la pensée de Marx se rattache à ce courant souterrain qui, à travers Malebranche, Maine de Brian, Kierkegaard et même Husserl, reffuse, de façon décisive, la subsomption de la vie sous la détermination idéale.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 839.

Car la dialectique est toujours une pensée qui escamote le fondement en lui substituant deux termes abstraits dont chacun demande à l'autre de lui prêter l'existence dont il est par lui-même dépourvu.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 874, 875.

moins tu manges, tu bois, tu achètes de livres, moins tu vas au théâtre, au bal, au cabaret, moins tu penses, tu aimes, tu fais de la théorie […] plus tu épargnes, plus tu augmentes ton trésor que ne mangeront ni les mites ni la poussière, ton capital. Moins tu es, moins tu manifestes ta vie, plus tu possèdes […] Tout ce que l'économiste te prend de vie et d'humanité, il te le remplace en argent et en richesse [Manuscrit de 44, p. 103].
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 894.

Dans le système capitaliste, toutes les méthodes pour multiplier les puissances du travail collectif s'exécutent aux dépends du travailleur individuel ; tous les moyens pour développer la production se transforment en moyens de dominer et d'exploiter le producteur : ils fonts de lui un homme tronqué, fragmentaire ou l'appendice d'une machine… [Karl Marx, Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, tome I, Gallimard, Paris, 1963, p. 1163].
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 900.

Deux choses constamment liées au point de se confondre et d'être confondues vont se disjoindre et suivre désormais chacune son destin propre : la production, livrée à la technologie, devenue un processus naturel, la vie qui pourra enfin être ce qu'elle est, ce qui s'éprouve soi-même et trouve sa fin dans sa réalité même : en soi.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 941.

La « solution » du socialisme – de ce qui semble être le socialisme de Marx – est alors devant nous. Elle consiste dans la présupposition inverse de celle de l'économie marchande, dans la présupposition selon laquelle les travaux individuels qui constituent assurément l'essence et la condition de toute production possible, constituent aussi et d'emblée un travail social. Ce qui est requis pas là c'est, on le voit, le devenir effectif de la substance sociale, le fait qu'elle se confond désormais avec la vie des hommes au lieu de se perdre au-delà d'elle dans l'irréalité de l'abstraction, – comme si le lien qui unit les individus pouvait être séparé de chacun d'eux. Tel est justement le paradoxe de l'économie marchande.
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 945, 946.

Dans la commune primitive, enfin, le caractère social du travail ne provient manifestement pas de ce que le travail de l'individu prend la forme abstraite de la généralité, ou de ce que son produit revêt le caractère d'un équivalent général. C'est bel et bien la communauté, posée avant la production, qui empêche le travail des individus d'être du travail privé et son produit un produit privé [Karl Marx, Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, tome I, Gallimard, Paris, 1963, p. 285].
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 947.

L'argent est directement la communauté réelle de tous les individus […] mais […] la communauté n'est, dans l'argent, qu'une abstraction pure, une chose absolument fortuite et extérieure à l'individu. [Karl Marx, Grundrisse, Fondements de la critique de l'économie politique, tome I, traduction Roger Dangeville, Anthropos, Paris, 1967, p. 164]
Michel Henry, Karl Marx, Collection Tel, Gallimard, Paris, 2009, p. 949.