Ce discours, prononcé devant la Convention le 24 avril 1793 (Quintidi, 5 Floréal an I), provient des Oeuvres de Maximilien Robespierre, Robespierre, M. et Société des études robespierristes, École pratique des hautes études (France), 1793, Éd E. Leroux.

Plutôt que de le livrer brut sur ce blog, j’en offre une version annotée, à l’aide du logiciel co-ment que je développe dans le cadre de mon activité professionnelle. J’y ai ajouté les commentaires de la Société des études robespierristes, ainsi que mes propres annotations. Pour les lire, il suffit de cliquer sur un passage surligné en jaune ou d’utiliser les boutons permettant de naviguer dans les discussions, et l’annotation apparaîtra dans la marge.

Vous pouvez également ajouter vos propres annotations en sélectionnant le ou les mots sur lesquels porte votre commentaire, puis en cliquant sur le bouton icône ajouter un commentaire. Il est en outre possible de répondre à un commentaire existant et de participer ainsi à une discussion.